Skip to main content

La Voie de l'Action - Karma Yoga

 

Dans cette série de cours de théosophie, nous avons abordé tout d'abord la voie de la connaissance, chemin sur lequel le travail intellectuel doit pouvoir développer la discrimination qui permet de cheminer dans la voie du milieu en évitant les extrêmes, pour ensuite laisser la place à l'intuition et à la voix du cœur. C'est une démarche qui demande beaucoup d'efforts et qui est semée d'embûches et de pièges. Rappelez­vous, l'égo est caché à tous les carrefours pour s'assurer qu'on ne le détrône pas. Il prétend être le connaisseur et entend bien le rester. Ensuite, nous avons évoqué la voie de la dévotion ou voie du cœur, celle où l'on laisse ses bagages intellectuels à la consigne pour laisser vibrer naturellement tout son être à l'unisson du Divin. Chemin de beauté, d'humilité et de sacrifice, il exige une consécration totale, sans partage, tourné vers l'Amour divin. Là­aussi, l'annihilation complète de l'élément personnel dans l'homme est un pré­requis pour participer au festin Divin.

En fin de compte, ces deux voies semblent difficilement compatibles avec nos environnements et nos modes de vie occidentaux. C'est ce que l'on pourrait penser quand nous observons ce qui se passe autour de nous. Ce que nous qualifions de « la société dans laquelle nous vivons » a, depuis toujours, fourni un environnement social et culturel basé sur les rapports de forces, l'acquisition de richesses, la poursuite du plaisir personnel,...avec comme résultats des guerres perpétuelles et de la souffrance omniprésente. Ce n'est pas par hasard que les motivations principales sont les mêmes depuis des temps immémoriaux. Ils correspondent à des fondamentaux de la nature humaine à ce stade de son développement.

 

La Voie de l'Action - Karma Yoga

Tag Cloud